infoscom@flte.fr +33 (0) 1 34 92 87 17
Une approche protestante de la lecture et de l'école, celle des artisans du Réveil, au début du XIXe siècle en France

Du bonheur de savoir lire

AuteursAnne Ruolt
EditeursÉdifac / Excelsis

Description

« Savoir lire est indispensable à tout “vrai” protestant », écrivait en 1879 Émile Doumergue. Mesurons-nous aujourd’hui la valeur de cette compétence, acquise à l’école primaire, et le prix qu’elle a coûté à ceux qui ont permis au plus grand nombre d’enfants d’aller à l’école ?

Le bonheur de savoir lire – titre que cet ouvrage emprunte à un cantique publié dans un des premiers recueils des Écoles du dimanche – nous fait découvrir un pan méconnu de l’histoire des écoles confessionnelles en France, depuis le début du XIXe siècle.

Alors qu’on parle aujourd’hui de « refondation de l’école », de nouvelles écoles confessionnelles sont créées : en France, depuis vingt ans, une quinzaine au sein du protestantisme évangélique et une trentaine au sein de la tradition musulmane. Le parcours historique de ce livre met en lumière la façon dont s’est construite cette école. Il cherche à stimuler l’intelligence des éducateurs d’aujourd’hui, pour un regard toujours plus réfléchi sur tout ce que l’éducation formelle, non formelle et informelle transmet comme savoirs. Il appelle à faire preuve de créativité pour que soit offert aux élèves un cadre pédagogique qui stimulera aussi leur réflexion critique du point de vue des idées et des valeurs chrétiennes.

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience de qualité. Vous pouvez en savoir plus ou les désactiver dans les paramètres de confidentialité.
J'accepteParamètres de confidentialité

  • Analytics

Analytics

Nous utilisons un outil d’Analytics pour analyser les statistiques du site et rendre ce site plus clair.