01.34.92.87.17
85 avenue de Cherbourg, 78740 Vaux-sur-Seine

11 Nov 2020

Un re-confinement 2.0

Le premier confinement fut une expérience unique dans l’histoire de la Faculté. Jamais auparavant ses classes, son réfectoire et sa machine à café n’avaient semblé aussi vides. Pourtant, au même moment, la mission si fondamentale pour les Églises qu’est la formation théologique ne s’était pas arrêtée. Elle continuait sous une nouvelle forme, en ligne, tentant de prendre en compte au mieux l’impossibilité de se rassembler en un même lieu. La formation se poursuivait entièrement à distance grâce à l’investissement remarquable des équipes pédagogiques et administratives, et à la persévérance des étudiants.

Cette expérience, heureusement temporaire, fut un défi important mais aussi une occasion d’apprendre. Dès le début du confinement, l’équipe a entrepris d’utiliser les nouvelles possibilités offertes par les outils numériques pour enrichir ses formations. Pas seulement pour les périodes de confinement, mais pour la formation théologique en général. Comment mettre en contact, à distance, des étudiants et des enseignants ? Comment faciliter l’accès aux ressources, encourager les échanges même après les cours ? Autant de problématiques particulièrement importantes aujourd’hui, en pleine pandémie, mais qui le seront aussi demain.

Pour cela, la FLTE a engagé depuis la fin du confinement plusieurs chantiers importants. Tout d’abord, notre intendant, Pierre-Philippe Czermak, a passé de longues semaines à tirer des kilomètres de câble afin d’équiper les locaux de la fibre (oui, la fibre à Vaux-sur-Seine !). Les salles sont maintenant dotées de webcams et d’un système de son. Enfin, nous avons déployé la plateforme G Suite for Education, une suite d’outils numériques spécialement conçue pour répondre aux besoins pédagogiques des établissements d’enseignement supérieur.

Les changements sont donc nombreux depuis septembre : chaque étudiant et professeur a maintenant accès à des classes virtuelles, à un agenda, à des logiciels de bureautique, à un espace de stockage… Les étudiants peuvent rendre leurs devoirs directement sur la plateforme en ligne et y retrouver leurs notes. Un outil de visioconférence est associé à chaque cours et peut être activé à tout moment si la formation doit repasser pour un temps à distance. Bref, de nombreuses petites  « révolutions » pour la FLTE qui ont déjà, après seulement quelques mois en présentiel, un impact considérable et qui ont permis aujourd’hui une transition plus fluide et préparée pour le retour en distanciel que nous vivons depuis fin octobre. Les étudiants ne perdent pas leurs repères et peuvent continuer sereinement à se préparer pour servir Dieu dans leur ministère, depuis chez eux. Nous nous réjouissons de cela.

Les chantiers ne sont pas achevés et la Faculté n’aura jamais terminé de se transformer. Mais ces évolutions nous encouragent à continuer de proposer et mettre en place de nouveaux outils pédagogiques pour former les responsables de demain. Le jeu en vaut la chandelle !

1 Response

  1. Françoise

    Bravo à Pierre-Philippe et Félicitations pour votre capacité d’adaptation et votre esprit d’initiative!
    Vous êtes un modèle!
    Que Dieu vous bénisse!

Leave a Reply