01.34.92.87.17
85 avenue de Cherbourg, 78740 Vaux-sur-Seine

25 Oct 2020

Témoignage d’Emmanuelle van der Does, diplômée de la promotion 2020

Derrière chaque étudiant sur les bancs de la faculté, il y a une histoire. Découvrez celle d’Emmanuelle van der Does, une étudiante diplômée cette année qui a très gentiment acceptée de nous partager son expérience.

Qu’est-ce qui t’a amené à étudier la théologie ?

J’ai toujours aimé la Bible et j’ai toujours voulu la creuser. Mais décider d’étudier la théologie pour servir Dieu, ça n’a pas été un long fleuve tranquille. Il a fallu bien discerner l’appel de Dieu et ça a pris du temps. J’ai d’abord fait une école biblique aux États-Unis pour goûter à la théologie. Après un retour en France, j’ai eu l’opportunité de faire un stage dans une ONG chrétienne au Canada. C’est là que j’ai compris l’appel de Dieu, et je n’ai plus hésité : il fallait que je me forme pour pouvoir servir Dieu.

Qu’est-ce qui t’a particulièrement marqué durant tes études ?

D’abord, il y a les cours. J’ai tellement appris ! Ces heures d’étude ont nourri ma foi, même si je passais parfois par des périodes de chamboulement dans ma façon de voir les choses, c’était nécessaire pour pouvoir réformer ma pensée sur certains sujets et avancer avec Dieu.

Et puis, il y a les gens. D’un côté, les profs. Ils vivent ce qu’ils enseignent, ils nous donnent un exemple vivant de ce vers quoi on peut tendre. D’un autre côté, les étudiants. C’était des personnes clés qui étaient présentes à des moments décisifs et qui ont contribué à me changer moi dans qui je suis.

Et maintenant, qu’est-ce qui t’attend ?

Je suis actuellement en stage pastoral dans l’Église libre de Deuil-la-Barre. Avec mon super maître de stage, Pascal Machefer, je découvre les différents aspects du ministère pastoral dans une Église établie. C’est bien que je sache comment ça fonctionne.

Pour la suite, je vais rejoindre mon mari, Simon, dans une implantation d’Église à Beaumont-sur-Oise. J’ai découvert une passion pour l’implantation entre autres, en cours d’évangélisation et de croissance d’Églises avec le professeur Daniel Liechti. C’était une véritable prise de conscience sur la nécessité d’avoir des Églises qui présentent l’Evangile de manière accessible et pertinente et d’en avoir plus ! C’est ce que j’ai à cœur aujourd’hui.

Que souhaiterais-tu dire à quelqu’un qui se pose la question de la formation théologique ?

Faut venir goûter, goûter à la théologie ! Si Dieu t’appelle à un ministère, alors ça te sera très utile, sinon, ça te sera quand même bénéfique.

C’est tellement enrichissant de savoir comment étudier la Bible, de mieux comprendre ce que Dieu nous y dit et de pouvoir le partager aux autres ! La formation théologique est bienfaisante (voire nécessaire) pour tout chrétien. En fin de compte, elle entretient notre relation avec Dieu et nous aide à vivre notre foi.

Nous remercions Dieu pour la joie d’avoir eu Emmanuelle à la Faculté et nous lui souhaitons tout le meilleur dans son ministère !

1 Response

  1. Françoise

    Chère Emmanuelle,
    merci pour ce beau témoignage.
    J’espère vous revoir dans le ministère, Dieu voulant et pourquoi pas à Beaumont sur OIse

    En Christ et soyez bénis!

Leave a Reply