01.34.92.87.17
85 avenue de Cherbourg, 78740 Vaux-sur-Seine

24 Oct 2020

Une belle journée de rentrée et de clôture

Le lundi 21 septembre 2020 restera dans les annales. La journée de rentrée, habituelle porte d’entrée de la nouvelle année universitaire, marquait cette fois-ci à la fois la fin d’une période et le commencement d’une autre. La cérémonie de clôture de juin 2020, qui n’avait pas pu avoir lieu à cause de la crise sanitaire, avait été reportée à septembre. Ce premier lundi de l’année fut donc une journée bien remplie. Notre orateur, le professeur Neal Blough, nous a dressé un formidable tableau de la manière dont l’Évangile se déploie de la première à la dernière page de la Bible. Enracinés dans l’histoire et portés par le souffle de l’espérance, nous étions invités à nous projeter dans la nouvelle année d’étude qui s’ouvrait devant nous. Les étudiants étaient au rendez-vous, nombreux, anciens et nouveau, et la conjugaison de l’accueil de ceux et celles qui se préparaient à vivre une année d’étude et des remises de diplômes à ceux et celles qui achevaient un cycle d’étude pouvait représenter une sorte de passage de flambeau. 

Le même passage de flambeau avait parallèlement lieu au sein de l’équipe enseignante. Moment émouvant que ce départ à la retraite des professeurs Neal Blough et Jacques Buchhold, ou plutôt leur changement de statut, puisqu’ils sont désormais tous deux professeurs émérites, et activement impliqués dans le programme d’enseignement de l’année en cours.

Chacun de ces deux enseignants a fortement marqué la faculté à sa manière : Jacques Buchhold, doyen pendant près de 10 ans, par sa passion pour l’exégèse et l’Évangile, par son ouverture à toutes les parties de notre protestantisme évangélique, par la multiplicité de ses centres d’intérêt ; Neal Blough par ses nombreux travaux sur l’histoire de l’anabaptisme et de la Réforme, depuis sa thèse de doctorat jusqu’à son habilitation à diriger des recherches, et par sa façon d’amener les étudiants à inscrire leur foi, leur spiritualité, leur réflexion et leur pratique dans l’héritage chrétien. 

/

Restait à se plonger dans les langues bibliques, grec et hébreu, sous la conduite de nos biblistes, puis à démarrer l’ensemble des cours, dans toutes les disciplines de la théologie. L’année 2020-2021 est lancée !

Leave a Reply