01.34.92.87.17
85 avenue de Cherbourg, 78740 Vaux-sur-Seine

Nouvelle publication Alain Nisus

9 Fév 2016

Nouvelle publication Alain Nisus

//
Commentaires2
Avec ce Traité de démonologie biblique, Alain Nisus, vice-doyen de la FLTE et professeur de théologie systématique, fait œuvre utile. Et comble un vide en matière de publication.

En effet, s’il existe de nombreux témoignages qui ont trait à la possession et des écrits qui font l’apologie des ministères de délivrance, il y a peu de réflexion de théologie systématique sur le sujet en français.

Et l’on retrouve sous la plume du théologien le souci du pasteur qui sait mettre à la portée du plus grand nombre le fruit d’une réflexion théologique solide. Nul doute que ce qui a fait le succès de « Pour une foi réfléchie » fera le succès de ce traité.

La Maison de la Bible, 240 p., 17,90 €

2 Responses

  1. Dumont

    Bonjour

    Il est bon qu’il y ait de bons ouvrages concernant l’occultisme et ses conséquences dont les possessions. néanmoins il est vraiment dommage que beaucoup qui se disent pasteur n’aient aucune connaissance sur le sujet =, et qui empèchent d’exercer les hommes et femmes qui sont appelé dans ce genre de combat, qui refusent même d’admettre que des gens possédés soient membres de leurs assemblées.

    1. Etienne Lhermenault

      Merci M. Dumont pour votre post.

      En effet, l’un des buts que s’est assigné cet ouvrage c’est d’apporter certaines connaissances (bibliques et théologiques) sur le sujet. Il est bon que l’expérience soit fondée bibliquement : l’Écriture doit rester la norme en toute chose.

      L’ouvrage étant un « traité de démonologie biblique », il ne se restreint pas à la question de la « possession ». Cependant, il en traite et s’intéresse aussi à la question controversée de la « démonisation » des chrétiens : il présente les arguments de ceux qui affirment qu’un chrétien peut-être démonisé et ceux qui pensent que c’est impossible. Il fournit aussi quelques instruments d’analyse : par exemple la différence entre « démonisation » et « obsession »; entre « exorcisme » et « ministère de délivrance », etc.

      Alain Nisus

Laisser un commentaire

";