01.34.92.87.17
85 avenue de Cherbourg, 78740 Vaux-sur-Seine

16 Fév 2017

Nouveau livre de Neal Blough : « Les révoltés de l’Évangile »

//
Commentaires0

 

Neal Blough, Les révoltés de l’Évangile. Balthasar Hubmaier et les origines de l’anabaptisme, collection Histoire, Paris, éditions du Cerf, février 2017, 320 p. – 24,00 €

 

En 1500, l’Europe se proclame chrétienne mais beaucoup pensent que l’Église, malade, a besoin d’être renouvelée. Parallèlement à la rénovation humaniste, représentée par Érasme, émerge la Réforme de Luther et de Zwingli.

Dans un premier temps, le désir de changement et l’opposition à Rome unissent les réformateurs. Mais, dans les années 1520, les choses s’emballent : la contradiction entre la poussée subversive de l’Évangile et les institutions séculaires provoquent des ébranlements violents dans l’Empire germanique et la Confédération helvétique. Comment répondre à ces révoltes ? De quelle révolution théologique sont-elles le signe ? Quelle spiritualité voit alors le jour ?

C’est à travers la vie et l’engagement emblématiques de Balthasar Hubmaier (1480-1528), prêtre catholique allemand converti au zwinglianisme, penseur d’une ecclésiologie professante et du baptême des adultes, que l’historien Neal Blough fait le récit inédit de la naissance de l’anabaptisme. Ce retour à la foi apostolique issu de la Réforme communale sera condamné par les réformateurs comme hérétique, associant pleinement ses défenseurs au combat social qu’a été le mouvement paysan.

Un retour aux origines d’une confession chrétienne pratiquée par plus d’un million de fidèles aujourd’hui.

Professeur d’histoire de l’Église à la FLTE et directeur du Centre Mennonite de Paris, Neal Blough est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Christologie anabaptiste : Pilgram Marpeck et l’humanité du Christ, (Genève, Labor et Fides, 1984) et a dirigé le collectif Jésus Christ aux marges de la Réforme, (Paris, Desclée, 1992).

Laisser un commentaire