01.34.92.87.17
85 avenue de Cherbourg, 78740 Vaux-sur-Seine

25 Jan 2017

Construire pour demain

//
Commentaires0
Au cours de l’assemblée générale du 12 novembre 2016, l’intendant a présenté les contours du projet de construction d’une nouvelle bibliothèque et de réhabilitation de la Faculté, du Foyer et du parc qui les entoure.

Après avoir exploré pendant presque 5 ans la possibilité de rapprocher la FLTE de Paris pour bénéficier d’une meilleure accessibilité par les transports en commun, les responsables de la FLTE ont renoncé à ce projet pour trois raisons : difficulté à trouver un terrain accessible à un prix raisonnable, coût élevé et complexité d’une opération de « déménagement », réticence des fondations à financer un projet de cette ampleur. En même temps qu’elle a entériné ce renoncement en novembre 2015, l’assemblée générale de la FLTE a approuvé une solution alternative : repenser l’aménagement du site de Vaux-sur-Seine pour répondre aux besoins de développement de l’œuvre.

Avec un architecte et en dialogue avec les responsables et utilisateurs de la FLTE, l’intendant a dessiné les contours d’un projet présenté à l’assemblée générale de novembre 2016 (présentation Construire pour demain). Voici en bref les éléments pris en compte :

  1. Des changements nécessaires
    • Faculté : une bibliothèque totalement saturée, des salles de cours inadaptées et en nombre insuffisant, un manque de bureaux pour les professeurs, un bâtiment à rénover.
    • Foyer : un accueil à améliorer, des chambres à transformer pour pouvoir accueillir des couples, une cuisine de collectivité qui n’est plus adapté à l’usage que nous en faisons, une réhabilitation globale nécessaire du bâtiment. NB : des travaux de rénovation énergétique et de mise aux normes sont programmés en 2017 (voir Foyer Antoine Court : 2e phase de travaux)
    • Ensemble du site : mise en place d’un agenda d’accessibilité programmé.
  2. Des évolutions diverses
    • un plan d‘occupation des sols plus favorable,
    • un délai d’un an supplémentaire pour la mise en place de l’agenda d’accessibilité programmée,
    • le branchement de l’assainissement collectif (tout-à-l’égout) début 2017,
    • un projet de déploiement de la fibre optique pour l’année 2017-2018,
    • une équipe municipale bien disposée à l’égard du projet.
  3. Des contraintes à respecter
    • la continuité de l’activité du site,
    • la préservation de l’identité de la faculté,
    • un travail par phase pour garder la maîtrise financière du projet,
    • un projet en phase avec les évolutions de notre faculté :
      • prise en compte de l’aspect recherche,
      • évolution de notre public,
      • développement des filières non résidentielles (e-learning, formation Intensive).

 

Laisser un commentaire