01.34.92.87.17
85 avenue de Cherbourg, 78740 Vaux-sur-Seine

Valeurs et moyens de la FLTE

Valeurs

  • Fidélité à l’héritage évangélique : fruit de l’unité du monde évangélique francophone, fort d’un demi-siècle d’histoire, la FLTE se veut avant tout fidèle, dans la soumission à l’Écriture, au dépôt théologique que lui ont transmis ses devanciers.
  • Lien avec les Églises de professants : résolument interdénominationnelle depuis son origine, la FLTE veille à rester fidèle à son héritage ecclésial, enraciné dans le mouvement des Églises de professants. Elle favorise ainsi un état d’esprit d’accueil mutuel entre frères et sœurs en Jésus-Christ venant d’horizons évangéliques très divers.
  • Attachement à l’unité de l’Église : institution du mouvement évangélique français, la FLTE est d’abord une œuvre de ces Églises, placée à leur service. À ce titre, professeurs, personnel administratif et étudiants sont pleinement intégrés dans des Églises locales de diverses dénominations. L’enjeu en est l’édification d’une vraie unité entre futurs responsables d’Églises et d’œuvres chrétiennes.
  • Foi en quête d’intelligence : « La foi en quête d’intelligence » (Anselme de Cantorbéry), tel est le programme de la théologie évangélique. Elle se veut tout entière humble démarche de compréhension de l’Écriture qui, par l’Esprit, conduit au Seigneur. L’acquisition d’outils exégétiques, dogmatiques et historiques permet d’asseoir les convictions théologiques pour se laisser transformer par elles et affronter avec discernement les questions d’aujourd’hui et de demain.
  • Exercice de la piété : pour lier théologie et spiritualité, quête de l’intelligence et de la foi, la FLTE accorde aussi une place importante à la vie communautaire et spirituelle. Plus qu’un simple établissement d’enseignement, elle est aussi un séminaire. Des cultes sont ainsi inclus dans le programme hebdomadaire et les étudiants sont encouragés à cultiver leur piété personnelle. De même, la vie communautaire, avec ses joies et ses contraintes sur le campus, fait partie de la formation.
  • Cœur missionnaire : La FLTE a un cœur qui bat pour l’Évangile et cherche à communiquer à ses étudiants un esprit et une vision missionnaire, afin qu’ils se consacrent tout entier à l’annonce de l’Évangile, où qu’ils servent.
  • Relations internationales : La FLTE a le souci de développer des relations privilégiées de partenariat avec des institutions sœurs du monde francophone. Elle entretient ainsi des liens avec des centres de formation et des Facultés de théologie évangélique en Afrique francophone, à Madagascar et au Québec.

 

Moyens

  • Un corps professoral dynamique : 6 professeurs titulaires, plus d’une vingtaine de professeurs émérites ou associés et des chargés de cours issus des principales dénominations évangéliques françaises ;
  • Une offre variée de formations :
    • Un programme résidentiel de Licence-Master-Doctorat en théologie, en études religieuses et en missiologie (implantation d’Églises) ;
    • Un programme de formation en cours d’emploi qui, par des sessions intensives de formation, prépare à la Licence et au Master en théologie ou en études religieuses ;
    • Un programme non résidentiel diversifié : enseignement à distance, cours décentralisés, universités d’été à Vaux-sur-Seine et aux Antilles ;
  • Une bibliothèque de 25 000 volumes ;
  • Une vie étudiante rythmée par des cultes, des services et des réunions communautaires ;
  • Une association d’étudiants pour animer les différents secteurs d’activité (culte, achat de livres, sport, socio-culturel, informatique, etc.) ;
  • Une maison d’édition, Edifac, qui, administrée par une association indépendante de la Faculté, publie des commentaires bibliques, des ouvrages de réflexion théologique et une revue de théologie ;
  • Un campus en bord de Seine à 45 km de Paris ;
  • Des séjours réguliers de professeurs à l’étranger pour enseigner dans des institutions partenaires ainsi que l’accueil à la Faculté d’enseignants et d’étudiants de ces institutions.

 

";